Centre d’Aide et de Protection de l’Enfant du Burundi

 

Rapport des activités du projet :

 

« Cuisson alimentaire écologique au Burundi»

 

 

Personne de contact :

 

NTIBARUFATA J. Bosco, Représentant Légal

 

Téléphone : + 257 69142761

 

E-mail: jeanboscontiba@gmail.com

 

Bujumbura, Novembre 2021

  1. Introduction

Au Burundi, nul n’ignore les Batwa, c’est le nom qu’on donne aux pygmées du pays (Peuple autochtone). Ils sont une composante sociale très minoritaire. Malgré ce faible pourcentage, ils n’en demeurent pas moins la troisième composante nationale.

 

Les Batwa sont surtout connus comme des populations à multiples problèmes. Citoyens souvent sans terres ou à terres dérisoires, personnes souvent sans cartes d’identification nationale ou autres documents officiels, les Batwa deviennent des gens de seconde zone dans leur propre patrie. Ils sont très pauvres, marginalisés et considérés comme des hommes socialement inferieurs. Ils ont essayé de survivre grâce aux sordides revenus de la poterie. La chasse et la cueillette, leurs anciennes modes de vie étant devenues impraticables et/ou interdites.

 

La pauvreté des Batwa se remarque par leurs difficultés à trouver de quoi manger et se vêtir. Elle se remarque aussi par leurs huttes misérables qui forment des ghettos sur des montagnes et collines, par l’impossibilité de se faire soigner, d’aller à l’école, à l’église (…).

 

Ce sont ces conditions vécues par les Batwa qui ont poussé le Centre d’Aide et de Protection de l’Enfant du Burundi ‘CAPEBU’  en sigle, à faire recours par des diverses activités à ces communautés pour leur intégration dans la société burundaise. L’objectif était d’aider les Batwa à sortir du cercle vicieux en appliquant la méthodologie de la discrimination positive pour que les Batwa puissent rapidement emboîter le pas des autres en facilitant leur intégration dans la société burundaise.

 

Tenant compte de leurs modes de vie, nous avons constaté qu’ils peuvent contribuer remarquablement dans la protection de l’environnement et au développement durable du pays. Cependant, le centre CAPEBU en collaboration avec l’association arbre du voyage a pu introduire un projet « Cuisson à Bois Econome "CBE » 

 

Le projet s'inscrit dans une zone menacée par l'avancée de la déforestation et l'exposition aux risques du changement diversité écologique remarquable à préserver.

 Les besoins en termes de foyers de cuisson économes sont largement insatisfaits dans ces communautés et le projet vise à couvrir des besoins de cuisson pour un usage productif, pour lesquels aucune offre ne répond actuellement.

 Disons aussi que le chemin qui reste à parcourir est long vue le nombre de villages en contact avec nous et qui seront concernés par le projet.

  1. LES ACTIVITES REALISEES

Les activités principales étaient constituées par la sensibilisation des bénéficiaires sur la bonne marche du CBE et leur utilisation, la formation des soudeurs pour la fabrication des CBE, la formation des monitrices pour l’accompagnement des villageois, la coordination pour le suivi, le contrôle des CBEs fabriqués et la distribution dans les ménages.

  1. Formation des soudeurs et monitrices

Six soudeurs ont été formés par le Formateur Michel Perrin. Parmi ces soudeurs, trois vont fabriquer toutes les CBE du projet à compter de 11 CBE/Soudeur/mois.

 

Ils sont commencés le travail et sont en bonne collaboration avec le centre CAPEBU.

 

 

Trois monitrices aussi ont été formées sur l’usage du CBE, et vont accompagner les familles bénéficiaires sur l’utilisation et le maintien du CBE.

 

 

 

  1. Descentes des monitrices

 Les monitrices collaborent avec les chefs villageois et les familles en général sur la gestion des CBE et initient les groupements des communautés d’épargnes et de crédits internes dans les villages. Le rôle principal concerne la gestion du registre qui comporte les sous livres (Appel, aide social, épargne, amande, crédit et suggestion). A ces petits livres, le registre contient un autre sous livre intitulé livre CBE.

  1. Démonstration de l’utilisation des CBE

La distribution des CBE a commencé dans le village de Kukabami et Butavu.

 

Dans chaque village, les activités de démonstrations sur la fonctionnalité des CBE viennent prioritaires au sein des villageois utilisateurs. Cela dans le but de leurs montrer la faisabilité y relative.

  1. Témoignages des familles utilisateur

Nous avons déjà recueillis quelques témoignages provenant des bénéficiaires qui ont déjà utilisés ces CBE. Ici, nous citons quelques-unes :

 

Dit une femme mutwa Hatungimana: « Mon CBE me consomme moins des bois par rapport aux bois que j’utilisais pour un foyer à 3 pierres. J’estime consommer 1/3 du bois qui me consommait auparavant.

 

Les familles utilisations nous ont témoignés qu’ils utilisent moins du temps pour cuire leurs aliments et que le dégagement du fumier aussi n’agit pas de la même façon que les foyers à trois pierres.